Faire la paix avec son corps

1. Le remercier

Parcourir le monde sur nos deux pieds, sentir les embruns, l’air frais, la caresse du soleil et du vent, admirer le dégradé de couleurs du ciel… Bref pouvoir vivre notre vie à 100%, on a tous tendance à l’oublier mais c’est la mission principale de notre corps. Et pour beaucoup d’entre nous, notre corps fait plutôt bien son job ! Une fois qu’on se rappelle de notre chance, qu’on prend le temps d’observer cette magnifique mécanique à l’œuvre, on ne peut qu’éprouver de l’admiration devant la complexité des mouvements qu’il effectue pour chacune de nos actions et la palette d’expériences qu’il nous fait vivre. Du coup, on lui en veut moins de ne pas tout à fait répondre à nos critères dans d’autres domaines, qu’il s’agisse d’avoir l’air parfait dans son maillot de bain, une force herculéenne, une souplesse digne d’un contorsionniste ou même de pouvoir tenir des journées de 20h sans répit.

2.L’écouter

À travers la méditation comme le yoga, on peut développer une écoute très subtile de notre corps. Un de mes exercices préférés pour construire cette écoute est le scan corporel. En posture de méditation ou en savasana, on porte son attention sur chaque partie de son corps l’une après l’autre, que ressent-elle, est-elle tendue ou détendue…

Et rien ne nous empêche de continuer à l’écouter hors du tapis. Si on l’écoute attentivement, notre corps peut tout à fait nous dire de quoi il a réellement besoin et dépasser les envies fugaces liées aux stimuli extérieurs.

3.Réguler

En plus des stimuli extérieurs, notre corps est soumis à toutes sortes d’influences au cours du mois. Les hormones notamment peuvent jouer sur notre ressenti, notre humeur, nos envies. Qui n’aimerait pas y être moins sujet parfois ? Pour cela, rien de tel que respirer. En effet des exercices de respirations ciblés aident vraiment à réguler ces influences. On peut commencer par une simple respiration en conscience 5 minutes par jour puis apprendre avec un professeur qualifié des techniques plus poussées (uddiyana bandha, nauli, kapalabhati…).

4. Prévenir ou soigner ses maux

Le yoga joue un rôle préventif dans des maux aussi variés que les lombalgies, les problèmes digestifs, les dépressions, les problèmes cardiaques… Ce qui fait toute la différence, c’est la régularité de la pratique, prendre 15 minutes tous les jours pour faire quelques salutations au soleil aura beaucoup plus d’impact sur la qualité globale de votre vie que de faire 2h de yoga intense tous les 15 jours.Lorsque vous avez déjà des symptômes, des postures de yoga ciblées voire des routines d’exercices personnalisés spécialement pour votre cas (sciatique, syndrome du canal carpien, ménopause, symptômes liés aux chimiothérapies…) peuvent aussi vous aider à les soulager sans effets secondaires indésirables. On parle d’ailleurs beaucoup en ce moment de yoga-thérapie en complément d’un parcours de santé plus classique.

5. Se construire un corps fort et souple, sans violence

Dans un monde où nous passons l’essentiel de notre temps assis, faire du sport est une réelle bouffée d’oxygène pour son corps. Mais pour retirer tous ses bienfaits de votre pratique sportive, choisissez de la pratiquer sans faire violence à votre corps. Pour cela veillez toujours à la bonne santé de vos articulations et à travailler vos muscles profonds qui vous permettront d’avoir une bonne posture au quotidien et d’éviter les blessures. Dans ce cadre, la pratique du yoga  est idéal car il fait travailler les muscles en profondeur, renforce votre équilibre et vous assouplit mais si vous êtes déjà accro à une autre pratique, vous pouvez très bien transposer quelques principes du yoga dans vos entraînements, tel que travaillez avec votre souffle et en évitant toute action traumatisante pour votre corps. Vous vous sentirez ainsi de plus en plus à l’aise dans votre corps fort et souple, quelque soit votre âge.

Et finalement, c’est bien souvent quand on fait la paix avec son corps et qu’on travaille de concert avec lui qu’il répond le plus à nos attentes !

2017-06-27T09:00:09+00:00

Laisser un commentaire