Cycle-de-vie

Faire la paix avec son cycle naturel de vie

Hier, c’était la nouvelle lune de novembre, nous venons de changer de saison et nous nous rapprochons de la fin de l’année.

Chaque semaine a son cycle, chaque jour comporte son réveil, son lot d’activités et son sommeil et pourtant…

Il y a un domaine dans lequel je n’avais jamais fait attention aux cycles. Ce domaine c’est tout simplement ma vie ! J’ai longtemps pesté sur mon alternance de moment d’excitation, de créations de projets, et de période de travail intense suivie de période de flemme aigue, de besoin de cocooning et de repos. Je pensais que le but était d’avoir la vie la plus équilibrée possible et je m’en voulais à chaque fois que j’échouais.

J’ai tout essayé : me discipliner lors des périodes de flemmardise, me freiner lors des périodes d’entrain, rien ne marchait vraiment.

Mais ces dernières années grâce au yoga, je fais la paix avec mon cycle naturel (et oui je parle au présent car c’est toujours un processus en cours !). Laissez-moi vous partager mes premières astuces :

 

  1. Faire abstraction des envies factices

Nous avons tous un cycle naturel, homme comme femme, ancré au plus profond de nous. Sur une journée nous avons tous besoin d’un certain nombre d’heures de sommeil, de solitude, en société, un certain nombre de bonnes calories pour fonctionner au mieux… Sur un mois nous allons alterner des moments d’entrain, de fatigue, de confiance en nous, de vulnérabilité… Là pour le coup les femmes sont un peu plus touchées, j’aimerais d’ailleurs beaucoup savoir comment un homme ressent son « rythme », laissez-moi un commentaire si vous en êtes un !

Mais sur ce cycle naturel, va se rajouter ce que nous sommes prédisposé à croire, les envies créées par la publicité, les principes inculqués par la société, notre ego…

Grâce au yoga, à la méditation et aux techniques de respirations, vous pouvez amoindrir cette surcouche et du coup votre cycle connaitra beaucoup moins d’extrêmes, ce qui le rend beaucoup moins difficile à supporter !

  1. Ne pas jouer la résistance

Résister à son cycle, c’est le meilleur moyen de le subir. Ici, comme sur le tapis, il faut faire preuve de non-violence. Ne lui résistez plus, au contraire apprenez à le reconnaitre, à identifier les signes précurseurs de changement, et à en jouer. Par exemple, quand je sens qu’une période de démotivation arrive, au lieu d’y résister j’essaye de m’accorder du repos dès que possible car je sais que va s’ensuivre une période de créativité. Quand j’ai atteint ma dose de repos, le travail créatif que j’avais à faire m’attend sagement et se déroule beaucoup mieux que si j’avais cherché à le faire à un autre moment. Je ne culpabilise plus non plus si j’ai des pratiques un peu plus courtes à cette période car je sais que va s’ensuivre une période de pratique plus intense.

  1. Avoir une solution d’urgence

Parfois on n’a pas le choix, on doit se donner un coup de boost, ou on ne peut pas se permettre de manquer un peu de sommeil… Il existe des postures de yoga et des exercices de respirations pour ça ! Pour se motiver, s’apaiser, s’endormir, se concentrer… N’hésitez pas à me dire en commentaire lesquels vous seraient les plus utiles !

  1. Ne fixez pas votre cycle dans le marbre

Chaque année nous passons à l’automne le 21 septembre, cela ne veut pas dire que le changement commence toujours à se ressentir ce jour-là. Nous pouvons avoir des étés indiens merveilleux comme des mois de novembre dignes d’un temps londonien. Rien n’est jamais fixé. C’est pour cela qu’il est important de rester à l’écoute de son corps et de son être. Un régime alimentaire qui nous a bien convenu pendant des années peut avoir besoin d’être changé suite à l’entrée dans une nouvelle période de vie, une nouvelle organisation de sa journée peut-être nécessaire pour être le plus efficace possible en certaines saisons…

 

C’est sur ce dernier point que j’aimerais personnellement travailler ces prochains mois, améliorer mon écoute et mes capacités d’adaptation pour arriver à suivre mon cycle de vie sans tension inutile. Et vous, où en êtes vous avec votre cycle de vie ? Dites moi tout !

Namaskar,

Maeva

 

2017-10-26T07:48:05+00:00

Laisser un commentaire