Vos questions de la semaine

Après trois semaines de challenge, les questions s’accumulent et j’ai pris beaucoup de plaisir à vous concocter ce petit best of !

Comment savoir si je fais correctement la respiration Ujjayi ?

La respiration Ujjayi, dite respiration victorieuse, est une respiration sonore qui rappelle le bruit des vagues. Elle est provoquée par une légère contraction du périnée et de la gorge.  Vous devez donc entendre le son émit par votre gorge et sentir la double contraction de manière subtile. Au début cette respiration est plus facile à faire sur l’expiration, vous pouvez notamment essayer de bailler bouche fermée pour la reproduire. La respiration Ujjayi fait monter votre température corporelle ce qui permet de mieux éliminer les toxines. Elle vous aide aussi à rentrer dans une méditation en mouvement, c’est le signe que Mula bandha est actif est que vous en retirez tout les bénéfices.

Qu’est-ce que Mula bandha ?

Bandha signifie verrou en sanskrit. Il s’agit ici d’activer l’énergie dans une certaine zone pour en retirer tous les bénéfices possibles sur notre posture, notre force… En Ashtanga on utilise 3 verrous :

  • Mula bandha est le verrou de la racine, il est obtenu par une légère contraction du périnée.
  • Uddiyana bandha correspond à la sensation de remonter le périnée vers le nombril. Mula bandha et Uddiyana bandha doivent toujours être actifs et ils sont d’autant plus présent et on peut plus facilement les sentir dans l’expiration.
  • Le 3ème verrou est celui de la gorge Jalandhara bandha. Il est effectué en amenant le menton à la poitrine comme un tiroir. On peut le faire par exemple lors de kumbaka, la rétention de l’air, dans les exercices de respiration. Il aide également à faire Ujjayi.

mula bandha

Puis-je pratiquer enceinte ?

Il est déconseillé de pratiquer l’Ashtanga durant les 3 premiers mois de sa grossesse. Ensuite il n’y a aucune contre indication à pratiquer si vous vous sentez bien. Bien sûr il faut prévenir son professeur pour qu’il vous indique certaines modifications, il évitera notamment les torsions et les inversions prolongées. Après l’accouchement le délai à respecter pour reprendre la pratique dépend de votre état de santé général.

Puis-je pratiquer blessé ? Malade ?

L’Ashtanga peut se pratiquer avec de nombreuses blessures ou douleurs chroniques. Des ajustements au cas par cas peuvent être proposés. Après il est évident que si vous avez le pied dans le plâtre ou que si vous ne pouvez pas bouger, le cours collectif d’Ashtanga n’est pas la meilleure idée.

Pour ce qui est des maladies je vous conseille fortement de pratiquer avec un rhume, les dix premières minutes seront laborieuses mais après vous apprécierez grandement d’avoir le nez débouché. Les seules raisons de ne pas pratiquer malade sont la fièvre ou une très très grande faiblesse. Je parle là des maladies du quotidien, pour les maladies plus grave la pertinence de l’Ashtanga est à étudier au cas par cas. Bien que l’Ashtanga soit un yoga thérapeutique qui peut participer à la guérison de bien des maux, certaines maladies n’apprécient pas l’excès de chaleur qu’il produit.

Pourquoi suis-je plus souple d’un côté ?

Nous avons plus de force d’un côté du corps car nous l’utilisons plus souvent et la plupart du temps nous sommes plus souple du même côté pour des raisons similaires. Cependant, nos torsions sont souvent plus profondes à gauche qu’à droite, pourquoi ? Car notre foie placé du côté droit de notre corps peut nous gêner un peu dans nos mouvements de torsions. La position de notre foie est aussi responsable du placement des jambes en Ashtanga dans la position du lotus. En effet, vous placerez toujours la jambe droite en premier, puis la jambe gauche par-dessus de manière à ce que votre talon ait une action sur le foie (une fois que vous arriverez à placer votre pied assez haut dans l’aine et vos genoux assez proches l’un de l’autre).

Pourquoi suis-je plus souple le soir que le matin ?

Le matin le corps vient de se réveiller, l’esprit est normalement calme, reposé. La séance sert donc à réveiller doucement le corps et est empreinte de sérénité. Le soir le corps est souple et flexible (à l’exception des tensions provoquées par les postures de travail), vous allez plus loin dans les postures, la séance peut-être plus dynamique. Par contre l’esprit a tendance à être agité et il faut particulièrement se concentrer pour ne pas penser à la liste des choses qui nous attendent à la maison ! Les deux ont leurs avantages et leurs inconvénients !

N’hésitez pas à me dire si j’en ai oublié et à très bientôt en cours pour de nouvelles découvertes !

Namaskar,

Maeva

2017-02-07T08:58:35+00:00

Laisser un commentaire