Pourquoi une yogi à Québec city ? Et bien parce que j’avais envie de vous partager ce séjour, mes bonnes adresses et que pour moi le yoga ce n’est pas que ce qui se passe sur le tapis mais tout un style de vie qui influence même mes voyages ! Donc nous voilà partie pour 3 jours d’explorations autour de la capitale de la province.

Jour 1: arrivée à Québec et découverte

Nous sommes partis de Montréal à 7h du matin avec la compagnie de bus Orléans Express. En nous y prenant à l’avance nous en avons eu pour 100$CAD aller-retour pour 2 soit 65€ et 3h de transport, donc ça valait vraiment le coup que ça soit pour nous ou pour la planète !

En plus sur le trajet, on a pu voir le lever du soleil sur le Saint- Laurent et d’autres jolis paysages ! C’était pas pire !

Nous sommes donc arrivés à Québec en milieu de matinée et comme nous récupérions notre AirBNB que plus tard, nous avons commencé directement à explorer avec nos sacs sur le dos. On s’est vite rendu compte qu’à température égale, le froid est plus intrusif à Québec qu’à Montréal donc si vous prévoyez d’aller découvrir Québec en hiver pensez à vraiment prévoir les couches !

Comme on souhaitait rester proche de notre futur lieu de résidence et ne pas s’attaquer à la montée du Vieux-Québec tout de suite, on a commencé par arpenter la rue Saint-Jean jusqu’à dépasser les portes qui entourent la vielle ville. On a trouvé un super restaurant familial le “Café au Bonnet d’Âne” ouvert du (petit) déjeuner au souper , pour faire une pause et se restaurer. Le midi il propose un menu entrée, plat, dessert pour un peu moins de 20$CAD et on a trouvé une qualité sur laquelle on n’était pas encore tombé à Montréal, ça nous a vraiment fait plaisir !

L’après-midi après avoir pris possession de notre AirBNB on a grimpé à la découverte du Vieux-Québec.  Après un rapide tour au marché de Noël Allemand, nous sommes montés jusqu’au château Frontenac. On a vraiment eu de la chance car les couleurs sur le fleuve était magique ce jour là. On a été très impressionné par le mouvement des plaques de glaces sur l’eau et on s’est laissé guidé par notre intuition dans notre balade. On a donc arpenté les terrasses de Dufferin, puis longer la glissoire et continuer sur la promenade des gouverneurs. Nous sommes arrivés juste à temps pour l’apothéose du coucher de soleil sur les plaines d’Abraham. C’était vraiment magique !

Et en fait ça ne faisait que commencer, car je pense que si vous visitez Québec aux alentours de Noël le meilleur moment pour découvrir le quartier du petit Champlain, situé de l’autre côté donc dans la descente vers le vieux port, c’est la nuit. En effet avec toutes les illuminations c’est tout simplement merveilleux et moi j’ai été ravie de vraiment plonger dans l’ambiance de Noël qui n’est pas archi-présente à Montréal. En plus on a encore eu beaucoup de chance car nous sommes tombés par hasard sur le restaurant l’Origyn qui propose des menus dégustations végétariens, vegan ou omnivore, à partir de produits locaux et biologiques. Depuis que je suis devenue totalement végétarienne il y a 3 ans c’est la première fois que nous pouvons partager ce type de repas. Et la qualité était vraiment au rendez-vous, je ne vous montre pas de photos car il faisait trop sombre pour que mes photos soient jolies mais on a vraiment eu de belles découvertes notamment sur les produits locaux dont on avait pas l’habitude : glace au sapin, lichen confit, plusieurs fruits dont malheureusement j’oublie toujours le nom, un dessert qui utilisait la betterave, j’ai aussi pris un verre de bulles québécoises qui n’avait rien à envier au champagne…

Comme vous vous doutez, après un repas 5 services la remontée a été un peu difficile !

 

 

Jour 2: excursion à Wendake

Après une nuit très mauvaise dans un lit tout petit avec un matelas vraiment pas terrible, nous n’avions qu’une hâte sortir de notre appartement ! J’en profite ici pour faire une parenthèse, de manière générale j’ai l’impression que les airBNB dans la province de Québec ne valent pas forcément les airBNB que l’on peut rencontrer dans d’autres pays. Nous avons visité 3 AirBnb et eu 2 mauvaises surprises niveau hygiène, bruit et literie, nous avons aussi entendu quelques autres histoires de voyageur déçu. Et pour parler de Québec plus particulièrement, je pense qu’à prix égale les prestations logement sont moins bonnes qu’en France. Par exemple suite à cette première très mauvaise nuit et comme nous avions un cadeau de Noël à utiliser nous avons réservé la dernière nuit à l’hôtel Bellevue c’est un 3* avec les prestations d’un 3* ( lit king size, baignoire mais bruit nombreux autour de la chambre et vue tronquée) mais les prix pratiqués sont ceux d’un 4* français… Ceci étant dit nous étions très heureux et chanceux de pouvoir profiter de cette nuit et si jamais vous utiliser les services de AirBNB (au Québec ou ailleurs !) vous pouvez utiliser ce lien pour bénéficier d’une réduction ( moi aussi j’en aurais une).

Nous avions décidé de nous rendre à Wendake en bus, l’aller avec correspondance revient à 3,05$ CAD si vous vous arrêtez chez un tabagiste (3,50 comptant dans le bus) donc ça vaut vraiment le coup encore une fois, surtout que tout est bien desservi ! Je peux vous dire qu’on a été particulièrement content de ne pas avoir loué de voiture lorsqu’il s’est mis à neiger puis verglacer abondamment ! Bon à savoir: pour les bus, vous pouvez prendre un ticket papier ou utiliser votre carte OPUS montréalaise qui est conçu de façon à pouvoir recevoir des tickets montréalais et des tickets québécois ! Donc pour aller à Wendake en bus il suffit de partir de l’arrière de la place d’Youville pour prendre le 801 s’arrêter au T. Charlesbourg et prendre le 72 jusqu’à A.Duchesneau.

L’arrêt s’arrête juste devant le début d’une randonnée autour de chutes. A cause de la neige, on a du faire demi-tour car le terrain devenait un peu dangereux mais en dehors de cette saison ça doit être charmant !

Nouvel aparté pour vous dire que Québec et sa région sont moins piétons-friendly que Montréal. A Québec vous attendrez longtemps que le feu passe au vert pour les piétons et vous traverserez le passage en courant car vous aurez 20 secondes et pas une de plus. Lorsqu’il gèle ou neige, vu que la ville est en côte, les trottoirs deviennent vite difficilement praticable et nous avons assisté à quelques belles glissades ! Et lorsque vous sortez de la grande ville comme à Wendake, il n’y a quasi pas de feu et les trottoirs sont simplement inexistants car engloutis sous la neige.

Mais cela ne nous a pas empêché de traverser tout Wendake à pied ! Toute la ville de Wendake est une réserve indienne, cela signifie que toutes les personnes qui y vivent sont des amérindiens, plus précisément des Wendates ou des Hurons comme nous les avons appelés péjorativement pendant un certain temps (Huron veut dire sanglier et fait référence à la crête de leur coupe de cheveux…) . Cela peut sembler peu clair au début car Wendake ressemble en partie à un village comme les autres.

A l’autre bout du village (environ 2km) on peut visiter  le site traditionnel Onhoüa Chtek8E c’est une reconstitution d’un village Wendate dont la visite est guidé par un wendate. J’ai adoré cette visite, j’y ai appris que les amérindiens se partageaient entre nomades et semi-sédentaires. Les wendates faisaient partie de la 2ème catégorie. Même si leurs représentants politiques étaient des hommes dans leur société le pouvoir se passer de mère en fille car c’était les mères les chefs de familles. Et au final, c’était les familles qui  contrôlaient les hommes politiques. Les familles d’ailleurs étaient assez larges vu que chaque famille habitait dans une maison longue pouvant comprendre de 70 à 100 personnes. J’ai aussi appris que le régime alimentaire des Wendates était à 85% végétarien, 10% pescatérien et 5% carnivore. J’ai d’ailleurs pu feuilleter des livres de recettes dans leur boutique et ça m’ a donné envie de tester quelques recettes.

D’ailleurs leur boutique est vraiment extraordinaire comme une exposition de l’art wendate qui présentent des sculpteurs, les peintres, les auteurs, les tisserands et toutes sortes d’artisans… C’est vraiment captivant !

Après ça nous avons voulu aller au musée des premières nations mais la personne à l’accueil nous a signalé qu’il risquait d’y avoir beaucoup de redondances avec ce que nous avions vu précédemment, on s’est donc dit que ça ne valait pas le coup de payer une 2ème entrée et on est rentré sur Québec.

En tout nous sommes partis de 10h à 16h environ pour cette excursion. Le soir nous avons fini la visite du marché de Noël Allemand et découvert de nouvelle rue, dont la rue Saint-Louis qui m’a semblé un peu attrape touriste j’avoue ! D’ailleurs vu qu’on avait juste grignoté sur la route dans la journée la faim me tenaillait et j’ai eu la mauvaise idée de vouloir m’arrêter au Feu sacré: accueil froid, en plat j’ai eu une salade de roquette chaude, avec un gros splash de mozza et des champignons trop vinaigrés, et l’inspiration du chef pour le dessert c’était d’ouvrir un litre de mauvais sorbet framboise (en plus il faut avouer que manger du sorbet par -10° ne fait pas partie de nos habitudes mais ça se fait au Québec donc on s’habitue !), le tout pour une addition ultra-salée vraiment je vous conseille pas…

Malgré cette touche finale un peu acide, c’était encore une excellente journée et notre première occasion de vraiment en apprendre plus sur les premières nations donc j’étais ravie !

 

 

 

Jour 3:  Chill & Chutes

Comme on souhaitait profiter de Québec pour faire le plein de bonnes expériences culinaires on avait réservé un brunch à l’Origyn, le même restaurant où nous avions fait notre menu dégustation le premier soir. Avant d’aller nous régaler nous avons eu le temps de parcourir tout le port jusqu’au marché du vieux-port. Ce marché est couvert ce qui en fait une bonne idée d’activité en cas de mauvais temps. Bien sûr vu la période le thème des fêtes dominaient et de nombreux produits de l’île d’Orléans reconnue pour la qualité de ses produits, nous faisait de l’œil.

Après le brunch on a hésité entre prendre le traversier pour se rendre à Lévis et admirer la vue sur la capitale ou retraverser la ville pour aller prendre le bus en direction des chutes de Montmorency. On a écouté nos estomacs pleins qui nous disaient qu’allonger la balade serait une meilleure idée que de monter sur un bateau ! Pour aller aux chutes c’est encore plus simple que pour aller à Wendake ! Du même arrêt on prend le 800 qui passe toutes les 10 minutes jusqu’à son terminal.

On a un peu galéré à trouver l’entrée du parc mais en fait si votre bus s’arrête vraiment à l’arrêt (ce qui n’avait pas été le cas du notre car la place était déjà prise) une entrée est accessible directement sur votre droite. De là vous pouvez aller admirer les chutes du pont, rejoindre le manoir Montmorency par le parc ou par la passerelle autour des chutes. L’hiver l’escalier pour se rendre au pied des chutes est fermé. On nous avait prévenu à l’office de tourisme et on avait failli annuler notre sortie du coup mais en fait il y a tellement de choses à faire déjà en haut que je suis bien contente d’y être quand même allée !

Cette excursion nous a pris environ 4h, transport compris je pense et après ça et 43km à pied, souvent dans la neige, en 3 jours nous étions bien heureux d’arriver à l’hôtel pour nous reposer enfin un peu ! Comme la nuit d’hôtel comprenait le (petit)déjeuner le lendemain nous avons pris un déjeuner tardif  (assez sympa !) avant de faire une dernière balade en redescendant vers le bus pour rentrer à Montréal.

Si vous avez des questions sur Québec ou la province n’hésitez pas, si je peux vous aider ça sera avec plaisir ! En tout cas si vous avez l’occasion de visiter Québec au temps des fêtes, je vous conseille vraiment c’est magique ! Nous on a déjà une petite liste d’envie pour la prochaine fois qu’on sera dans le coin : visiter l’île d’Orléans, prendre le traversier pour Lévis, tester les autres restaurants affilié au groupe Origyn et pourquoi pas en profiter pour faire des activités d’hiver en station de ski ?

Namaskar,

Maeva

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Restons en contact

Inscrivez-vous pour recevoir les fiches mémo des postures d’Ashtanga yoga et plein d’autres surprises.